• Avec la nouvelle députée LREM : des nouilles encore pour la France d'en bas!La nouvelle députée LREM de la 11ème circonscription (Villejuif - Arcueil - Cachan - Gentilly) propose la ville de Villejuif pour tester les emplois francs en ciblant notamment les quartiers feue politique de la ville (Alexandre Dumas, les Lozaits nord-Julian Grimau et les Lozaits sud).

    Emplois francs : kézako?

    Promesse d'Emmanuel Macron : les emplois francs sont des emplois aidés par l'Etat, qui donne une prime (plutôt une exonération de charges) à une entreprise pour qu'elle embauche un habitant d'un quartier populaire, d'une cité, d'une zone urbaine sensible.

    Ce dispositif n'est pas une idée neuve, il avait déjà été mis en place pendant le quinquennat Hollande mais vite abandonné après son échec (à peine 280 contrats avaient été signés sur tout le territoire). 

    Mais comme l'indique le site de l'Observatoire Français des Conjonctures Economiques : " Il est enfin à noter que contrairement au dispositif précédent qui visait à sortir du chômage les jeunes les plus éloignés du marché du travail, les détails programmatiques des « emplois francs » d’Emmanuel Macron sont à chercher dans le volet « Compétitivité » du programme présidentiel au sein de l’objectif « Un travail moins cher pour l’employeur ». Si le périmètre territorial de ce nouveau type de contrat est donc proche de celui utilisé en 2013, le constat opéré par les équipes du nouveau chef de l’Etat semble, lui, différer de celui avancé par François Hollande. Ce n’est ainsi plus tant la discrimination territoriale dont seraient victimes les habitants des quartiers prioritaires qui serait visée mais le caractère moins « productif » de cette population qui nécessiterait une forte baisse du coût du travail : 15 000 euros sur 3 ans pour la signature d’un CDI et 5 000 euros sur 2 ans pour la signature d’un CDD, soit une baisse équivalente, selon les équipes du candidat, à une suppression complète des cotisations patronales."

    Avec la nouvelle députée LREM : des nouilles encore pour la France d'en bas!Depuis des années, ce sont toujours les mêmes fausses bonnes idées qu'on nous sert à la louche : 

    Exonérer de charges les entreprises qui pourront embaucher à moindre coût ou donner des primes comme ce fut le cas avec le CICE avec les 40 milliards donnés aux grandes entreprises. 

    On voit déjà pointer les dents d'Auchan, de Carrefour, de LCL...

    L'urgence n'est pas dans un enième dispositif qui vise au pire à masquer le nombre grandissant de demandeurs d'emploi et au pire à distribuer de l'argent pour les dividendes des grandes entreprises.

    Les quartiers prioritaires ne veulent pas servir encore une fois de cobayes!

    Mme la Députée,

    vous ne vous êtes pas exprimée lors de l'annonce de la non reconduction de milliers de contrats aidés !

    Rien non plus quand votre groupe et vous même avaient voté la suppression de l'ISF !

    Aucune déclaration de votre part dans 94 citoyens quand la baisse de 11% des crédits dédiés aux quartiers prioritaires a été annoncée !

    Aucun article sur votre facebook lorsque la décision de la baisse de l'APL a été décidé !

    Pas l'ombre d'un tweet lors du vote de l'abandon du tiers payant à l'Assemblée Nationale !

    Pas la moindre inquiétude aux annonces de sélection à l'entrée dans l'enseignement supérieur!

    Mais lorsqu'il s'agit de mettre en avant la précarité et une main d'oeuvre bon marché, vous envahissez les toiles du net et de l'information.

     

    Si vous voulez vraiment agir pour les habitants des quartiers prioritaires :

    • Répondez à l'appel solennel de Grigny #EtatsGenerauxDeLaVille qui ont eu lieu le 16 octobre dernier ;
    • Arrêtez de voter des lois qui ne font qu'aggraver la situation des populations les plus en difficultés.
    • Battez vous pour l'égalité des droits, et le développement des services publics de proximité et de qualité (transports - santé - éducation - culture...)

     


    votre commentaire
  • SOLIDAIRES et MOBILISE-E-S avec les agents de la ville de Villejuif!Le site Villejuif Pour Tous partage (ci-dessous) le nouveau tract de la CGT "Les agents de la ville appellent au secours" et invite tous les habitants à répondre à l'invitation qui leur est faite de montrer leur mécontentement et de protester contre la dégradation des services publics locaux dû à la baisse des effectifs en personnel, à la dégradation des conditions de travail et à la baisse du budget 2017.

    Deux rassemblements sont prévus à 19h devant le conseil municipal :

    Vendredi 30 juin et Mercredi 5 juillet

    SOLIDAIRES et MOBILISE-E-S avec les agents de la ville de Villejuif!

    SOLIDAIRES et MOBILISE-E-S avec les agents de la ville de Villejuif!

     

     


    votre commentaire
  • 2014 - 2017 : saison 1

    On nous avait promis une ville plus propre...

     

     

    Résultats de la priorité donnée à la Police Municipale au lieu de poursuivre la politique engagée il y a quelques années avec la Gestion Urbaine de Proximité (GUP), mise en place par les anciens élu(e)s en lien avec les habitants, et  qui commençait à porter ses fruits.

     

    On nous avait promis une ville plus dynamique...

    Les commerces du centre ville ferment les uns après les autres ... 

     

    On nous avait promis une ville plus riche...

    Et bien cette richesse ne sera pas culturelle cette année, elle ne sera pas non plus éducative, ni sociale, ni solidaire, ni fraternelle...

    A moins que les Villejuifois s'investissent dans les affaires de la ville!

     

                                            La saison 2 bientôt sur le blog Villejuif Pour Tous

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Meilleurs voeux de paix, de bonheur, d'amour et de santé pour une bonne et heureuse année 2017

     

    (Merci aux Villejuifois-es qui ont laissé une trace ephémère du passage à la nouvelle année, un message à tous celles et ceux qui sont passé-e-s dans le parc des hautes bruyères en ce 1er janvier 2017.)

     


    votre commentaire
  • Lors du Conseil Municipal de vendredi 14 octobre, le Maire de Villejuif a confirmé sa volonté de fermer l'école maternelle Karl Marx.

    NON à la FERMETURE de l'école maternelle Karl Marx!

    L'équipe enseignante, les parents d'élèves, le personnel communal ont depuis longtemps demandé des informations sur cette rumeur qui s'avère devenir une réalité. 

    Aucune réponse ne leur a été donnée.

    C'est inacceptable!

    Les parents, les enseignants, les agents s'opposent à la fermeture de l'école maternelle Karl Marx, ils se mobilisent.

    Ci-dessous leur communiqué et pour ceux qui le peuvent RDV demain matin à 10H à Créteil.  

    "Monsieur le Maire répondez-nous ! L'école maternelle Karl Marx ne doit pas fermer à la rentrée prochaine!


    Les parents, les enseignants et le personnel communal sont inquiets pour l'avenir de l'école. Depuis plusieurs années le Conseil d'école demande au Maire de garantir le maintien de l'école maternelle Karl Marx qui, depuis dix ans, scolarise dans ses effectifs en moyenne 15 élèves de 2 ans chaque année.


    Nous savons que l'année dernière l'hypothèse de la fermeture totale de l'école a été envisagée et des travaux urgents nécessaires à la sécurité des élèves dans la cour de récréation demandés depuis juin 2016 ne sont pas toujours réalisés!
    Aux représentants des parents de l'école qui lui demandaient si la mairie avait décidé de fermer l’école à la rentrée prochaine, une élue municipale a répondu qu'elle ne pouvait répondre sur le dossier et qu'elle informerait les parents d'élèves si cela s'avérait nécessaire. A plusieurs reprises le directeur de l’école a interrogé le maire. Aucune réponse.


    Nous nous interrogeons : pourquoi le maire ne répond-il pas aux parents et au directeur de l'école ? La fermeture de l'école à la rentrée prochaine aurait-elle été décidée à l'insu des parents et de l'équipe éducative ?


    Nous ne pourrions pas accepter une telle mesure qui amènerait inévitablement les familles du quartier à scolariser leurs enfants dans des écoles éloignées, surchargées et surtout compromettrait la scolarisation des enfants de deux ans du secteur Karl Marx situé en Zone d' Éducation Prioritaire.
    La fermeture de l'école impliquerait l'éclatement de l'équipe enseignante et municipale qui, au sein d'une structure à taille humaine (5 classes), a su privilégier le lien avec les familles et développer un climat de bienveillance et un savoir-faire reconnu par tous dans l'accueil des deux ans si bénéfique à la réussite scolaire des élèves. 


    La fermeture de l'école impliquerait aussi la disparition de ces moments festifs, si important dans la vie du quartier, que sont le carnaval de printemps et la fête de fin d'année qui accueille plusieurs centaines de participants, enfants et parents, chaque année.
    C'est pour ces raisons, pour préserver l’existence de leur école, que l'ensemble des enseignants de la maternelle seront grévistes le lundi 17 octobre 2016 et se rendront avec leurs organisations syndicales, les parents et leurs représentants élus à la préfecture du Val de Marne ou se tiendra à 10h le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale de rentrée en présence du préfet pour exiger ensemble :

    L'école maternelle Karl Marx ne doit pas fermer à la rentrée prochaine !
    Pour vos enfants, pour nos élèves soyons nombreux à la préfecture de Créteil lundi 17 octobre à 10h
    21 Avenue du Général de Gaulle, 94000 Créteil 
    L’équipe enseignante de l’école maternelle Karl Marx. Les représentants élus des parents d'élèves"

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique