•  

    Au détour d'un petit tweet, le maire de Villejuif se félicite aujourd'hui de bonnes nouvelles qui seraient arrivées via Créteil et la DASEN. Le Maire se garde bien de féliciter tous ceux (parents et enseignants) qui ont manifesté, malgré la neige et le gel, devant l'inspection académique du Val de Marne, la préfecture et le ministère, et qui ont permis par leur mobilisation et la grève de faire reculer un tout petit peu le projet de carte scolaire dont l'annulation des fermetures de classes dans le groupe scolaire Paul Vaillant couturier, et celle d'une fermeture sur les deux annoncées à Louis Pasteur...

    Non le Maire préfère sponsoriser ses tweets d'expérimentation du service minimum d'accueil à l'école maternelle des hautes bruyères, en mettant en avant l'intérêt supérieur de l'enfant!

     

    Oui! vous avez bien lu le SMA, cette loi, votée et mise en oeuvre sous le mandat de M.Sarkozy, avait été fortement contestée. En effet les dispositions de ce texte limitent l'exercice du droit de grève des enseignants des écoles publiques. 

    Droit de grève qui, aujourd'hui, permet de participer à un début de recul de la DASEN sur son projet de carte scolaire 2018! 

    Le Maire a décidé de jouer sur deux tableaux :

    l'un où il se félicite (Le Bohellec the first) des évolutions de la carte scolaire tout en restant vigilant alors que depuis le début de la mobilisation contre le projet de la carte scolaire 2018 il est, au même titre que son adjointe au Maire, aux abonnés absents et muet comme une carpe;

    l'autre où il met en avant sa décision d'appliquer à la lettre la mise en place du SMA en expliquant qu'il aide les familles en assurant une "garderie"!

    Une garderie! 

    Le maire de Villejuif serait donc en accord avec les députés LREM pour douter de la dimension éducative de la maternelle? Défendrait-il les jardins d'enfants (services marchands) plutôt que les écoles maternelles (services publics d'éducation)?

     

    Alors que les écoles de Villejuif, comme toutes les écoles du Val de Marne et de France, risquent de subir une augmentation importante des effectifs par classe, la disparition des Plus De Maître Que De Classe, la fermeture de classe maternelle, la baisse voir la disparition des décharges de directeurs, le maire préfère jouer la restriction du droit de grève!

    Et bien on ne vous félicite pas Mr le Maire pour ce début d'année!

     

     

     


    votre commentaire
  • Des élèves de maternelle qui quittent l'école entre deux policiers, ça vous dit quelque chose?

    Et bien cela se passe à Villejuif en novembre 2016!

    école Louis Pasteur : le mercredi 23 novembre 2016, un enfant de maternelle, que la mairie de Villejuif aurait refusé d'inscrire aux activités péri scolaires malgré les demandes des parents, s'est vu refusé l'accueil dans les centres de loisirs de la ville alors que les parents étaient dans l'impossibilité de venir le chercher. C'est la police qui s'en est chargée!

    INADMISSIBLE!

    Imaginez deux secondes un enfant de maternelle, oublié par ses parents,qui voit tous ses camarades partir et qui reste sur le banc ... Imaginez deux secondes ce qu'il ressent lorsque des policiers arrivent et l'emmènent...

    Mais nous entendons déjà les paroles sourdes de certaines personnes au loin : "Mais que font les parents? Oh quand même laisser son enfant tout seul! Avec la Police, ils ont ce qu'ils méritent!"

    Un oubli, un retard, une situation exceptionnelle, un accident, qui est à l'abri?

    VOUS? NOUS? EUX?

    Pourquoi la ville ne permet pas, dans ces situations exceptionnelles, l'accès à la cantine, aux centres de loisirs?

    Pourquoi la municipalité n'a qu'une seule réponse : NON pas chez NOUS!

    Pourquoi la bienveillance, la protection, l'intérêt de l'enfant ne sont pas prédominants?

    Pourquoi dans certaines villes (ou à Villejuif avant le changement de municipalité) le recours à la police se fait en tout dernier ressort, quand tout ce qui est bienveillant pour l'enfant (cantine, accueil de loisirs, prise en charge par l'élu d'astreinte...) a été mis en place?

    Où est passée la ville de Villejuif, celle reconnue par l'UNICEF, " AMIE des enfants", celle qui s'était engagée dans une dynamique qui reposait sur le partage et la valorisation des bonnes pratiques et des innovation sociales?

    Il y a URGENCE à réagir et exiger que notre ville, Villejuif, retrouve sa sérénité, son humanisme, son dynamisme, son esprit rebelle, sa solidarité, sa mixité, ...

    Reprenez la parole!

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Une procédure sans défendeurs, ou la fermeture imminente du Chêne

    Le Collectif Le Chêne (voir notre article de septembre 2016) a reçu, hier, le résultat d'une procédure lancée par la Ville de Villejuif en octobre dernier, dont nous n'avons pas été informés: nous n'avons reçu aucune assignation! N'ayant pu nous défendre devant le juge, "vu la non-comparution des défendeurs"... nous devons partir le 2 février, sans délai.

    Ceci fait suite à plusieurs mois de silence de la part de la municipalité de Villejuif. Nous avons eu, depuis un an, seulement deux rendez-vous avec ses acteurs: d'abord le 4 juin, où nous nous sommes rendus à la mairie, celle-ci ne souhaitant aucun dialogue: le maire nous recevra, n'ayant pas le choix, après deux heures d'attentes; ensuite en septembre dernier, accompagnés par notre avocat et celui de la ville. Nous avions été clairs: nous souhaitions une convention intercalaire, - avec une date précise de départ - afin de poursuivre nos activités (et ne pas mettre nos salariés au chômage), jusqu'au début effectif des travaux. Nous devions avoir un retour "très bientôt". Puis le silence. Jusqu'à maintenant, où nous recevons une signification d'ordonnance de référé, nous obligeant à partir sans délai, suite d'une procédure dont nous ne connaissions l'existence. Il semblerait que se défendre devant la justice n'est plus d'actualité... 

    Ainsi, les yeux du chat s'éteindront ad vitam aeternam le mercredi 1er février au soir.

    Jusque-là, déménagement ! Et nous avons besoin de bras... Nous serons ouverts tous les jours de 9h à 22h: votre présence est la bienvenue! N'hésitez pas à nous contacter au 09 72 48 20 93 pour toute information.

    Si vous souhaitez nous aider par d'autres biais, n'hésitez pas à nous écrire une lettre (nominative) de soutien, à envoyer au 131 avenue de Paris 94800 Villejuif avant lundi prochain. Ces lettres nous seront précieuses pour la suite... où que nous allions!

    Merci à tous pour ces trois belles années, et merci aux citoyens villejuifois, et au-delà, pour votre dynamisme et votre soutien!

     


    votre commentaire
  • A en croire les tweets, les articles ou les commentaires des uns et des autres, personne ne savait, ni le maire ni ses adjoints (ceux en place et les démissionnaires)...

    Fermeture de la maternelle :"C'est pas moi c'est les autres"

     

    Personne, ou presque, d'après la note pour validation du jeudi 24 décembre 2015.

    Dommage que l'on ne puisse pas voir la suite de cette note qui aurait été bien instructive sur le reste du patrimoine local à céder. Il est vrai qu'ils (le Maire et (tous) ses co-listiers de 2014) n'en sont pas à leur premier essai en matière de vente du patrimoine!

    Allez! un effort... rappelez-vous la bourse du travail (16 rue J.Jaures), la maison (55 rue de Verdun) accueillant la croix rouge, France Voile Loisirs... (article précédent).

    Mais revenons à notre école... Quelles conditions seraient acceptables pour l'adjoint aux finances? Et pourquoi la 1ère adjointe à ce moment là n'a rien dit, pourtant elle clame à qui veut bien l'entendre qu'elle joue la transparence (rappelons-nous ce fameux "Plus jamais rien ne se fera sans vous")...

    Fermeture de la maternelle :"C'est pas moi c'est les autres"

    Tant de choses qui restent en suspens, et qui sont découverts sur les tweets, les pages Facebook ou les blogs des élu(e)s municipaux... c'est ce qu'ils nous ont vendu en 2014 comme le renouveau citoyen de Villejuif. C'est à pleurer!

    Il est grand temps que les Villejuifoises et les Villejuifois, attaché(e)s à l'avenir de leur ville, prennent ou continuent de prendre leurs affaires en main et investissent les lieux de décisions.

    Fermeture de la maternelle :"C'est pas moi c'est les autres"

     

     


    votre commentaire
  • Ci-Gît la 29ème corrida de Villejuif

     

    Un tout petit encart en page 21 du magazine Villejuif Notre Ville pour annoncer aux Villejuifoises et aux Villejuifois que cette année la 29ème corrida n'aura pas lieu.

    Une fête populaire conviviale qui depuis 2007 se déroulait en plein centre ville mais qui, avant, avait lieu au parc des Hautes Bruyères et se terminait dans le stade Louis Dolly.

    On se rappelle ces moments forts de la corrida avec la course populaire, celle des pouss'club, celle des petits loups, celle du défi collège, celle des marcheurs, celle des 10kms (qualificative pour les championnats de France), et enfin celle des pitchouns...

    Cette corrida a toujours eu lieu dans une ambiance festive et animée, elle battait au rythme des percussions brésiliennes ou dansait avec les élèves du conservatoire de danse lors d'une flash mob et se terminait jusqu'en 2013 par un marche pour la Paix dans les rues de Villejuif et un lâcher de ballon...

    Ci-Gît la 29ème corrida de Villejuif

    Cette corrida permettait d'aider financièrement l'association " Une maison au coeur de la ville", la maison Ronald Mac Donald qui permet d'accueillir les parents d'enfants hospitalisés à l'Institut Gustave Roussy.

    Cette fête est donc annulée pour la première fois, on nous dit que cette décision a été prise pour des questions de sécurité...

    Les Villejuifois peuvent comprendre aisément qu'il soit aujourd'hui obligatoire de prendre des mesures de sécurité mais ce qui est incompréhensible c'est pourquoi il n'a pas été proposé une solution de remplacement. Il aurait été souhaitable de proposer au préfet (représentant de l'Etat dans notre département) la mise en place de ce beau moment sportif et populaire dans le parc des Hautes Bruyères comme cela se faisait avant. Le Conseil Départemental du Val de Marne, attaché aux valeurs de solidarité, de fraternité et sportives, aurait, sans doute, accepté volontiers.Ce parc étant fermé, il est facilement possible de le sécuriser à toutes les entrées par des agents de sécurité ou par les nouveaux agents de police municipaux dont se gargarise le Maire.

    Aucune proposition de remplacement n'a été faite, et par ce beau dimanche ensoleillé du 9 octobre, nous ne verrons courir que les joggeurs du dimanche dans le parc des Hautes Bruyères. 

    Après les économies sur les accueils de loisirs, celles sur les structures ouvertes, celles sur les moments festifs dans les quartiers de la ville, celles sur les subventions aux associations, celles sur les actions culturelles, voilà que le Maire et son équipe s'attaquent aux fêtes sportives qui faisaient la joie des petits comme des grands et qui rassemblaient la population villejuifoise... Tout cela au nom de l'austérité locale....

    Le bilan des moments festifs dans la ville n'est vraiment pas réjouissant : 

    • disparition du feu d'artifice du 14 juillet
    • réduction voire quasi disparition des moments festifs de l'été
    • disparition des nuits blanches
    • annulation de la 29ème corrida...

    Nous ne sommes pas pressés de connaître la prochaine coupe budgétaire mais nous appelons les Villejuifoises et les Villejuifois à rester VIGILANTS!

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique